Au fond de l’eau, Paula Hawkins, Sonatine

Au-fond-de-l-eau

Julia n’a plus vraiment de contact avec sa sœur Nel depuis plusieurs années, et cela ne lui manque pas. Elle a fait sa vie de son côté, et ne semble pas trop souffrir de cet isolement familial.

Un jour pourtant, Nel l’appelle, mais Julia ne répond pas.

Une semaine plus tard, c’est la police qui sonne chez la jeune femme : on vient de retrouver le corps de Nel dans la rivière qui traverse Beckford, le village où Julia et Nel ont passé une partie de leur enfance.

Julia n’a pas le choix, elle doit retourner là-bas, dans cet endroit où elle a grandi, et dont elle n’a pas gardé que des souvenirs agréables, mais Nel laisse derrière elle Lena, sa fille à présent orpheline, et Julia doit s’occuper de cette nièce adolescente qu’elle ne connaît absolument pas.

Ce n’est donc pas de gaieté de cœur que la jeune femme s’installe dans la maison de sa sœur, dans ce village qu’elle n’a pas envie de revoir, juste à côté de cette rivière qui gronde et qui l’effraie tant.

Mais de quoi a-t-elle peur exactement ? D’affronter la mort de Nel, alors qu’on parle d’abord d’un suicide ?

De s’occuper d’une adolescente de 15 ans, pas très facile ?

D’être obligée de faire face à ce passé qu’elle a toujours fui et refusé de regarder en face ?

Non, ce qui la terrifie plus que tout, c’est cette rivière, ces eaux où il fait si bon se baigner en été, ces eaux à la fois délicieuses et mortelles, ces eaux qui semblent fasciner les habitants de Beckford alors que de très nombreuses tragédies s’y sont succédées depuis des années.

Paula Hawkins propose son deuxième roman, après le succès mondial rencontré avec « La fille du train » et ses 18 millions d’exemplaires déjà vendus.

C’est dire si ce deuxième roman était attendu avec beaucoup d’impatience.

Paula Hawkins qui signe un très efficace suspense psychologique : jusqu’aux dernières pages, impossible de deviner le fin mot de l’histoire. Un très beau portrait de trois femmes, Julia, Lena et Nel, trois femmes en recherche d’elles-mêmes, face à ce passé toujours si présent dans leur quotidien.

Trois femmes qui tentent de remonter à la surface …

L’écriture d’Hawkins est rapide, fluide, la construction maîtrisée :  en donnant successivement  la parole à tous les personnages Paula Hawkins renforce encore le suspense.

« Au fond de l’eau » ou la confirmation d’un véritable talent.

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s