Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer, Pocket

Folie d'une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer, Pocket

Elle s’appelle Agnès Dempster.

Elle est incroyablement belle, mais elle s’en fiche un peu.

Dans la ferme familiale du Vermont, aux Etats-Unis, à la fin du XIXe siècle, aux côtés de ses parents plutôt fortunés, la jeune femme n’est pas vraiment heureuse.

Sa mère vit dans les souvenirs de sa fille aînée, morte quand elle avait 8 ans, et qu’Agnès soit là ou pas ne change pas grand chose à son quotidien.

Le père de la jeune femme est quant à lui entièrement dévoué à son épouse.

Agnès trouve un peu de chaleur auprès de sa grand-mère, jusqu’au décès de celle-ci.

Elle a 16 ans à peine quand elle décide de quitter ses parents et d’aller s’installer en ville pour y travailler.

Une découverte totale pour la jeune femme, qui fait alors la connaissance de Frank Holt, un tailleur de pierres qui devient très vite son amant. Agnès se donne à lui corps et âme. Elle abandonne son travail, et même l’enfant qu’elle porte pour cet homme assez fruste, qui semble être pour elle le plus séduisant des héros.

Pour Agnès, il n’y a plus que Frank qui compte.

Malheureusement pour elle, cet amour si fort n’est pas vraiment partagé.

Frank prend peur et trouve refuge dans les bras d’une autre.

C’est là qu’Agnès entame sa très longue descente aux enfers, celle qui la fera tuer, celle qui fera qu’elle essayera de se donner la mort.

Celle qui la mènera au tribunal pour assister à son propre procès …

Comment va-t-elle faire face à ses juges ?

Vous le découvrirez en lisant, en dévorant ce classique de la littérature américaine qui n’est pas vraiment une nouveauté.

Ecrit en 1984 par Susan Fromberg Schaeffer,  cette « Folie d’une femme séduite » n’est pas loin du véritable chef d’oeuvre.

Inspiré de faits réels qui ont défrayé la chronique aux Etats-Unis, Fromberg Schaeffer signe une histoire extraordinaire sur la passion amoureuse, une histoire dans laquelle se bousculent émotion, passion, obsession amoureuse et le portrait si touchant et si troublant d’une femme du siècle dernier que certains n’hésitent pas à la comparer à celle d’Emma Bovary ou à Tess d’Urberville.

« Folie d’une femme séduite » est un pavé de plus de 800 pages : de quoi passer un excellent week-end de fin d’été.

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s