La vie sauvage, Thomas Gunzig, Au Diable Vauvert

La-vie-sauvage

On peut facilement imaginer que Charles VanHout, 16 ans n’est pas vraiment un adolescent comme tous les autres.

D’abord, tout le monde l’a cru mort pendant près de très très longues années, suite au crash du vol Paris-le Cap AF 267.

Malgré les recherches dans une zone entre le Congo, la RDC et la République centrafricaine, pas de trace, à l’époque,  du petit passager :  « Dans ce lieu sauvage, les bêtes avaient eu tout le temps d’en dévorer un certain nombre. Par conséquent, on ne s’étonna pas lorsque, après avoir identifié ce qu’il restait de Guy et Michelle VanHout, on ne trouva pas de trace du malheureux petit Charles. Cinq kilos de bébé, un gros vautour était bien capable d’emporter ça à des kilomètres. »

C’était sans compter sur l’arrivée d’ Internet et les développements technologiques de ces dernières années, comme les voitures de Google +, qui photographient la terre entière et comme Facebook qui se charge de diffuser certains clichés …

C’est comme ça qu’un journaliste a retrouvé la trace du gamin.

Sans trop lui demander son avis, Charles est aussitôt ramené dans sa famille, chez le frère de son père.

Charles qui a donc vécu en Afrique jusqu’à présent, découvre la vie à l’occidentale. Il va falloir s’adapter à tout : aux vêtements, à la nourriture, à l’école, à ses cousins, à ses nouveaux potes.

Comment va-t-il y parvenir, lui qui a laissé tous ses souvenirs si loin ?

Lui, Charles, à la fois si attachant et si dérangeant qui n’a qu’un seul objectif, retourner d’où il vient pour y retrouver l’amour de sa vie …

Charles, cet adolescent insaisissable,  si gentil et sympathique par moments, si cruel à d’autres.

L’écriture de Thomas Gunzig, belle et efficace, sert à merveille cette histoire d’amour perturbée par un regroupement familial que personne, au fond, n’a souhaité.

Une histoire parfois drôle et tendre, souvent très sombre et lumineuse à la fois. Une histoire qu’on dévore.

Comment ne pas tomber sous le charme mordant de ce roman ?

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s