Femme de tête, Hanne-Vibeke Holst, Pocket

005418134

Charlotte Damgaard est la porte-parole des sociaux-démocrates danois.

Elisabeth Meyer en est la très charismatique présidente.

Les deux femmes se connaissent bien et s’apprécient mutuellement, et même si parfois, elles ne sont pas tout à fait sur la même longueur d’onde, elles arrivent à effacer leurs divergences pour faire passer leurs idéaux.

Ce qui tombe plutôt bien puisque dans quelques semaines, les danois se rendront aux urnes.

C’est l’occasion ou jamais pour Meyer de renverser les partis de droite actuellement au pouvoir et enfin devenir la première femme Première Ministre du pays.

Mais la tâche est loin d’être simple : trois soldats danois viennent d’être tués en Afghanistan, la population grogne, la politique d’intégration à mener divise l’opinion,  un jeune d’origine arabe est agressé lors d’une manifestation d’extrême droite, il est dans le coma, on ne sait pas s’il va s’en sortir, et le Premier Ministre actuel n’est pas du genre à se laisser pousser vers la sortie sans broncher.

La campagne électorale s’annonce rude. Féroce même.

D’autant que les deux femmes font face chacune à de graves difficultés dans leurs vies personnelles.

Le mari de Charlotte n’arrête pas de lui mettre la pression pour qu’elle quitte la politique et accepte un poste beaucoup moins exposé.

Pour Elisabeth, la situation est beaucoup plus sombre : des examens médicaux qu’elle a passés dans le plus grand secret, même son milliardaire de mari n’est pas au courant, viennent de confirmer ses craintes : comme sa mère, et comme son frère avant elle, elle est atteinte d’un Alzheimer précoce. Une maladie héréditaire qui la ronge depuis quelques années déjà, mais qu’elle a toujours su cacher à son entourage.

Il va falloir qu’elle tienne bon jusqu’après les élections, histoire de ne pas réduire à néant le travail de toute sa vie, histoire aussi de pouvoir passer le flambeau à Charlotte … Mais comment faire campagne alors que la mémoire s’en va tout doucement ?

Pour couronner le tout, Charlotte et Elisabeth font l’objet de menaces de mort …

C’est dans cette atmosphère lourde que se déroule la campagne : entre guerre contre le terrorisme, dérives identitaires, et coups tordus.

L’arène politique est absolument impitoyable à fortiori quand il faut, en plus, faire face à la maladie qui progresse, inexorablement …

Vibeke signe ici le troisième volume de sa trilogie consacrée aux coulisses et à la vie politique danoise.

« Femme de tête » peut se lire et se comprendre sans avoir lu les deux premiers tomes « le Prétendant » et « l’Héritière ».

On a entre les mains un excellent thriller : près de 1000 pages pour vivre aux côtés de ces femmes qui ont sacrifié leur vie personnelle pour faire de la politique, dans cette  histoire passionnante, rondement menée, où l’ambition des uns combat la folie des autres…

A quand une suite ?

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s