Les garçons de l’été, Rebecca Lighieri, Folio

Les-garcons-de-l-ete

Dans la famille Chastaing, il y a Thadée et son frère cadet Zachée.

Le début de la vingtaine, un peu plus d’un an de différence entre eux deux.

Beaux, bien élevés, ayant grandi dans une famille très aimante, ils réussissent brillamment leurs études, et ont une passion commune, le surf.

Quoi de plus normal quand on habite à Biarritz ?

Thadée et Zachée font la fierté de leurs parents, Mylène et Jérôme, de leurs petites amies aussi, la si belle Jasmine et la très naturelle Cindy.

Ah oui, dans la famille Chastaing, il y a aussi Ysé, la petite dernière, la petite soeur, 11 ans, d’une intelligence incroyable et d’une maturité impressionnante pour son âge.

Cette année, les deux frères sont en vacances à la Réunion. Enfin, les vacances, c’est juste pour Zachée. Thadée, lui, a décidé de prendre une année sabbatique pour s’adonner au surf,  la Réunion étant réputée pour offrir des spots incroyables aux amateurs.

A la fin du séjour, c’est le drame, un requin arrache une jambe de Thadée.

Mylène se rend aussitôt sur place pour s’assurer que son fils chéri reçoit les meilleurs soins, et pour le ramener à la maison.

Un retour très difficile : le choc est évidemment rude à encaisser pour Thadée qui se renferme sur lui-même, et a des pensées suicidaires, malgré tout l’amour et les attentions que lui portent tous les membres de sa famille.

Les mois passent, le jeune homme, malgré la jalousie qu’il a développée par rapport à son entourage en bonne santé,  recommence tout doucement à avoir une vie sociale. Il envisage même de remonter sur un surf avec sa prothèse. Chez lui à Biarritz d’abord, et puis les deux frères décident de partir quelques jours au Portugal, à Nazaré, où les vagues sont absolument fantastiques.

Thadée et Zachée s’en vont.

Zachée ne reviendra jamais …

La famille Chastaing ne s’en remettra pas …

Que s’est-il passé dans ce petit village de pêcheurs portugais, avec quelles conséquences ? Vous le découvrirez en lisant, en dévorant « Les garçons de l’été », un roman absolument éblouissant, terrifiant, à la fois d’une cruauté sans nom et incroyablement lumineux.

L’écriture est vive, précise, élégante.

Rebecca Lighieri signe aussi sous le nom d’Emmanuelle Bayamack-Tam. Mais qu’importe le nom, elle a réussi à créer une véritable atmosphère et à distiller la tension dans ce thriller, de la première à la dernière ligne.

C’est le genre de roman qui vous rend complètement asocial. Une fois que vous l’avez commencé, vous ne le lâcherez pas avant la fin, et tant pis pour votre entourage.

Vous voilà prévenus.

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s