Ils se sont tant aimés, Léna Lutaud, Albin Michel

david

Sur les dizaines, que dire, sur les centaines de photos publiées par la presse people, tout le monde a toujours pensé que la famille Hallyday respirait le bonheur.

On croyait que le courant passait bien entre Laeticia et ses beaux-enfants David et Laura. Ils s’affichaient proches et souriants sur les réseaux sociaux.

Des images glamour qui faisaient rêver, qui faisaient envie parfois … Tiens, une famille recomposée où il n’y a pas de problème… Ces gens-là sont unis, ils s’aiment … Comme c’est beau…

Mais ça, c’était avant …

Avant le décès de la star. Avant le décès du patriarche.

Et, à y bien regarder, il y avait quelques années déjà que tout n’était plus si rose entre les membres de cette famille pas vraiment comme les autres.

Depuis décembre 2009 en fait …

Rappelez-vous. A l’époque, Johnny n’écoute pas les consignes des médecins qui viennent de l’opérer d’une hernie discale.

Son état se dégrade très vite et très fort. On décide alors de le plonger dans un coma artificiel, pour lui éviter de souffrir, pour essayer de le sauver.

Durant des jours et des jours, la France vit au rythme des publications des bulletins de santé de la star hospitalisée à Los Angeles.

Tout le monde se presse à son chevet : un peu comme si une couverture complète de Voici se retrouvait dans les couloirs de l’hôpital ou dans la chambre de la star.

« Arrivé de toute urgence de Paris, David s’emporte et impose le vide autour de son père. Au risque de se fâcher durablement avec Laeticia … »

Johnny se remet doucement, et très conscient que ce staphylocoque doré aurait pu l’emporter outre-tombe.

Dans son couple, il semblerait que les rapports s’inversent. « Laeticia, qui avait l’habitude de lui obéir, prend le pouvoir. Producteur, attachées de presse, photographe … l’entourage valse. »

Depuis 2009 donc, les rapports ne sont donc plus au top dans la famille H  … Tellement plus au top que Johnny est parfois obligé de voir sa fille Laura en cachette pour ne pas s’attirer les foudres de son épouse …

Mais les véritables hostilités commencent quelques semaines après l’enterrement. Sept précisément. Le 25 janvier dernier, quand Laura, qui n’a aucune nouvelle de sa belle-mère, est inquiète, et poste un message sur Instagram. Un message que Laeticia pourrait mal interpréter : « The harder the battle, the sweeter the success ».

Le feu est allumé …

« Laura est persuadée que, comme souvent avec elle, son père a fait les choses en cachette de Laeticia et lui a légué quelque chose sans le dire à son épouse. David, lui, ne connaît pas non plus exactement les dispositions prises par son père… »

Laura et David qui vont tomber de leur chaise : les différents testaments de Johnny enfin transmis à leurs avocats, ils se rendront compte qu’ils sont tous les deux complètement déshérités, et que leur père a tout laissé à Laeticia, selon les possibilités offertes par le droit américain grâce à des montages financiers dans ces fameux trusts californiens.

En clair, ce sont des dizaines de millions d’euros qui leur passent sous le nez, la succession est estimée à plus de 100 millions d’euros : les luxueuses maisons de Johnny, en France et à l’étranger, mais aussi les droits musicaux et artistiques, tout, absolument tout revient à Laeticia. A elle seule…

Pour les enfants de Johnny, le choc est rude. Leur réaction sera à la hauteur de leur désespoir. Ils engagent les meilleurs avocats de Paris pour retrouver leurs droits, et leur héritage.

La guerre est déclarée.

A chacun de choisir son camp dans cette saga dont tout le monde parle et qui a des relents de tragédie grecque.

Cette saga que tout le monde lit aussi, parfois en cachette c’est vrai, dans les magazines people.

Ici, plus question de se cacher pour lire, c’est du sérieux et du costaud.

Léna Lutaud, qui signe « Ils se sont tant aimés », est grand reporter au Figaro.

Depuis des années, elle enquête sur le rocker et son patrimoine.

Aujourd’hui, elle dévoile les dessous d’un système opaque sur lequel règne le clan de Laeticia, le clan Boudou.

Laeticia, beaucoup moins fauchée qu’elle ne le clame depuis quelques mois. Laeticia qui en quelques semaines réussira la performance de passer du statut de veuve exemplaire et éplorée, à celui nettement moins reluisant de veuve noire.

Laeticia qui va aussi devoir se justifier devant le fisc français à l’affût de la moindre information qui pourrait l’aider à se faire rembourser l’ardoise colossale du taulier.

La succession de Johnny, bien plus qu’une simple querelle d’héritage ou qu’une guerre de clans : pour la première fois, de nombreux intervenants s’expriment sur cette affaire qui prend des proportions incroyables.

Mieux qu’un roman, l’héritage de Johnny H.

Si vous ne lisez qu’un seul ouvrage sur l’affaire, c’est celui-ci.

Un vrai petit bijou. Plus que passionnant.

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s