Le verdict, Nick Stone, Série Noire Gallimard

71A4Nn8eh0L

A 38 ans, Terry Flynt s’est enfin stabilisé dans la vie.

Oubliés tous les petits boulots qu’il a enchaînés pour subsister quand il s’est fait virer de Cambridge.

Oubliées toutes ces années difficiles où il a complètement bousillé sa jeunesse.

Oublié son alcoolisme qui lui a causé tant de problèmes.

Aujourd’hui, il ne boit plus. Il s’est assagi.

Ces années de ténèbres, comme il dit, sont derrière lui.

Marié, père de deux enfants, il a enfin un job intéressant : il est greffier chez KRP un très gros cabinet d’avocats à Londres.

Un cabinet qui a pignon sur rue et qui n’a pas pour habitude de traiter de petites affaires. Et ce n’est pas celle-ci qui va déroger à la règle.

Vernon James, lui, est originaire de Trinidad.

Il est milliardaire, propriétaire d’un fonds d’investissement et vient d’être élu « personnalité éthique » de l’année. Son prix lui a été remis lors d’une soirée en grande pompe dans un grand hôtel londonien.

Le premier problème, c’est qu’au lendemain de cette soirée très alcoolisée,  VJ est accusé d’avoir tué une jeune femme qu’on a retrouvée étranglée sur le lit de la suite qu’il a occupée.

Vernon, qui clame son innocence, choisit KRP pour assurer sa défense.

L’avocate du cabinet chargée des affaires pénales désigne Terry pour la seconder dans ce procès qui va faire les choux gras de toute la presse britannique, ça ne fait pas l’ombre d’un pli.

Les journalistes vont adorer cette affaire, ils vont se déchaîner, c’est certain : la vie sexuelle de l’homme d’affaires n’est pas des plus morales, elle est même franchement détestable, l’homme a menti aux policiers venus l’arrêter, on trouve son ADN sur les vêtements de la victime, bref tout le désigne comme coupable …

Le second problème, c’est que Terry connaît particulièrement bien Vernon. Ils ont été amis dans le passé avant que Vernon n’anéantisse l’existence de Terry, l’accusant d’une chose qu’il n’a pas commise… Et ça, personne ne le sait chez son employeur.

Terry se retrouve donc complètement coincé : il y a son CV mensonger d’un côté, et de l’autre, l’envie de mener à bien ce procès pour pouvoir prétendre à la bourse offerte par KRP au salarié le plus méritant, ce qui lui permettrait enfin d’accéder à des études d’avocat.

Terry sait que si Vernon parle, il sera viré aussi sec …

Mais Vernon James ne dit rien.

Reste une question, et non des moindres : Terry mettra-t-il vraiment tout en œuvre pour prouver l’innocence de son ex-meilleur ami ? Ou laissera-t-il la rancoeur accumulée depuis tant d’années prendre le dessus ?

Réponse dans ces 700 pages que vous ne lâcherez pas une seconde.

Un roman complètement addictif qui rend asocial.

Une fois qu’on a commencé à le lire, on ne fait plus rien d’autre jusqu’à ce qu’il soit terminé.

700 pages pour que vous changiez continuellement d’avis au fil des rebondissements.

Une tension de chaque instant dans cette enquête difficile qui mène au procès tant attendu, au coeur du système judiciaire britannique complètement différent du nôtre.

700 pages et pas un moment pour reprendre son souffle, dans ce suspense très habilement construit, servi par une écriture limpide et une traduction impeccable.

L’histoire est redoutable. Son personnage principal plus qu’attachant.

Nick Stone signe ici est le meilleur thriller juridique de ces 5 dernières années…

Grisham peut aller se rhabiller …

Foncez …

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s