L’amour est aveugle, William Boyd, Editions du Seuil

619w6Oz0hML

Nous sommes en 1894, à Edimbourg.

Brodie Moncur, 24 ans,  travaille déjà depuis plusieurs années chez Channon & Co, un prestigieux fabricant de pianos de la capitale écossaise.

Le jeune homme possède ce qu’on appelle « l’oreille absolue ». Ce qui lui permet d’accorder les pianos que son employeur vend comme personne.

On le dit véritablement surdoué dans son domaine.

Brodie est toujours resté en Ecosse, jusqu’au moment où son patron lui propose une promotion. Comme il ne se débrouille pas trop mal en français, un poste important lui est proposé dans leur succursale parisienne.

Pour Brodie, c’est l’occasion rêvée de voir enfin du pays, et surtout fuir cette province si étriquée, où la hargne de son pasteur de père terrorise une bonne partie de sa famille.

Il s’installe donc à Paris et commence son boulot en ayant une idée absolument lumineuse et révolutionnaire pour l’époque.

Dans le but de faire décoller les ventes qui stagnent un peu, il propose que Channon sponsorise un grand pianiste, histoire que les spectateurs des concerts puissent voir le nom de Channon le plus souvent possible en haut de l’affiche.   Du jamais vu à l’époque !

Et ça marche … au delà de toutes les espérances…

C’est ainsi que Brodie fait la connaissance de John Kilbarron, que tout le monde appelle le « Liszt français ».  C’est lui qui est choisi pour donner ses concerts avec un piano Channon.

Le courant passe tellement bien entre le pianiste et Brodie que celui-ci lui demande de l’accompagner en tournée.

Brodie accepte.

Encore une fois, une nouvelle vie commence pour lui.

Une vie qui le ravit, encore plus quand il tombe fou amoureux de Lika Blum, une soprano russe, qui est la maîtresse de Kilbarron …

Voilà qui pourrait faire désordre, d’autant que cette liaison est démasquée alors que tout le monde est en résidence à Saint-Pétersbourg.

A partir de ce moment-là, craignant pour sa vie, et convaincu d’être constamment traqué, Brodie s’enfuit.

Loin. Et déménage constamment.

De Nice, à Genève, en passant par Vienne, avant de filer au bout du monde : dans les îles Andaman, au large des côtes indiennes…

Finira-t-il par être rattrapé par celui qui lui fait si peur, le frère de Kilbarron, celui qui a découvert sa liaison avec Lika ?

Réponse dans ce magnifique roman, une plongée passionnante dans le 19ième siècle.

Un voyage comme si on y était, dans ce siècle qui pressent les bouleversements qu’il va bientôt connaître, en assistant de manière privilégiée, depuis les coulisses, à tous ces grands moments musicaux.

La plume de Boyd est tellement magique, et la traduction tellement précise qu’on entend les notes sortir de ce Channon si brillamment accordé par Brodie, et cela même si on n’est pas mélomane.

Avec Brodie, vous vibrerez non seulement musicalement, mais également amoureusement.

Romantiquement.

Au sens noble du terme.

Vous frémirez aussi dans cette histoire absolument fascinante que vous lirez jusqu’à la dernière page sans reprendre votre souffle.

Un vrai bijou.

Auteur : leslivresdechristinecalmeau

Journaliste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s